Sous la protection d'Isis (Marie)

 

2006 : miracle inversé, la Vierge du TA disparaît

C R O A

Besançon ville religieuse :

des croix sur la République

Si depuis bientôt une demi-décenie la requête contre le vrai-faux clocher du palais Granvelle dort, c'est peut-être que quelqu'un veille et retient la main sacrilège du magistrat à qui il prendrait l'envie soudaine d'en finir avec ce dossier.

Chacun peut observer en effet que la vierge trône entre les fenêtres du tribunal administratif, au-dessus des portes d'entrée des tribunaux administratif et de commerce.

Imaginons maintenant qu'un citoyen républicain et grincheux s'enquiert de la légalité les actes produits sous cette protection ! N'y a-t-il pas là une bonne raison de respecter l'aspect silencieux, feutré même des lieux ?

Car le moraliste aurait tout aussi bien pu écrire que "prudence et longueur de temps, font plus que force ni que rage".

 

-- Retour --